Fillon attribue la perte de la majorité sénatoriale aux divisions de la droite

le
0
RÉACTIONS - Le premier ministre estime que la bataille pour 2012 «commence ce soir». C'est une «décomposition du système politique de Nicolas Sarkozy», rétorque François Hollande

Dimanche, l'Élysée a «pris acte» des résultats des élections sénatoriales, où la gauche a annoncé avoir remporté une victoire historique en y ravissant la majorité à la droite. C'est «la conséquence de la progression de la gauche aux élections locales intervenues depuis 2004», a dit la présidence dans une courte déclaration.

Voici les principales autres réactions à ce scrutin :

Les réactions au Parti socialiste

• François Hollande, candidat à la primaire PS : «Ces résultats constituent «une décomposition du système politique» de Nicolas Sarkozy et sont «d'une certaine façon prémonitoire de ce qui va se passer en 2012. Nicolas Sarkozy sera le président de la République de droite qui aura perdu la majorité au Sénat».

• Martine Aubry, candidate à la primaire PS : «C'est un échec pour le président de la République. L'UMP recule partout. Pour nous, cette victoire vient de loin [et remonte] à la victoire aux élections municipales». Les grands élect

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant