Fillon assure qu'il n'y aura pas de troisième plan de rigueur

le
0
Le premier ministre a indiqué mardi soir qu'aucune nouvelle mesure ne sera mise en place malgré l'alerte lancée par S&P sur la note française. Des ajustements budgétaires pourraient cependant avoir lieu l'an prochain.

Il n'y aura pas de troisième plan de rigueur en France. Le premier ministre François Fillon l'a officiellement annoncé ce mardi soir au 20 heures de France 2, au lendemain du placement sous surveillance négative de la note de la France et de 14 autres pays de la zone euro par l'agence de notation américaine Standard & Poor's. «Le gouvernement ne prendra pas de nouvelles mesures totalement injustes parce qu'une agence de notation menace la note de notre pays», a-t-il tranché.

Le gouvernement français, qui «fait tout pour conserver son triple A», pourrait en revanche prendre des mesures d'ajustement budgétaires supplémentaires l'an prochain si besoin. «S'il faut aller plus loin, s'il y a d'autres mesures qui doivent être prises, le gouvernement français les prendra, ce n'est pas exclu», a-t-il dit. «Simplement, nous ne les prendrons pas maintenant sur la foi de prévisions. S'il doit y avoir de nouveaux ajustements, ce sera sur la réalité de la croissance 2012, qua

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant