Fillon accuse Hollande de "trouble jeu" sur la Grèce

le
0

PARIS, 12 juillet (Reuters) - L'ancien Premier ministre François Fillon, qui exhorte François Hollande à "déverrouiller la France", estime que le président français a empêché qu'une solution rapide soit trouvée sur la Grèce en jouant un "trouble jeu" avec Athènes et Berlin. Dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche, le candidat à la primaire des Républicains pour la présidentielle de 2017 affirme que la France n'est pas à l'abri d'une faillite, comme le montre selon lui la "tragédie grecque". "Une solution aurait peut-être été possible plus tôt si vous n'aviez pas joué un trouble jeu : rigoureux en compagnie d'Angela Merkel, complaisant en coulisses avec Alexis Tsipras", écrit François Fillon. "Votre activisme pour sauver Athènes éclipse temporairement nos propres échecs économiques, sociaux et financiers." "Il est insupportable de voir la France glisser hors de l'Histoire et perdre la maîtrise de son destin alors qu'elle dispose de tous les atouts pour jouer un rôle majeur au XXIe siècle", poursuit l'ancien Premier ministre en exhortant François Hollande à "oublier" l'échéance de 2017. "Pour la croissance et l'emploi, tout n'a pas été tenté. Déverrouillez la France de ses 35 heures, refondez le code du travail, modernisez l'État, revalorisez la voie de l'apprentissage en concentrant les moyens aujourd'hui dispersés dans les emplois aidés", souligne-t-il. (Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant