Fillon à Moscou pour parrainer des contrats

le
0
Alstom empoche une dizaine de contrats. La Russie investit dans une fonderie française.

De notre correspondant à Moscou

Comme de coutume, lors d'un déplacement officiel en Russie, c'est une moisson de contrats qui accompagnera la visite, entamée mercredi à Moscou, de François Fillon. Aux ­côtés de son hôte, Vladimir Poutine, avec qui il animera un séminaire gouvernemental conjoint, le premier ministre parrainera la signature de onze accords commerciaux. Ces derniers «illustrent la nouvelle dynamique de nos liens économiques », s'est félicité François Fillon, dans une interview au quotidien gouvernemental Rossiiskaya Gazeta. Au palmarès européen des «amis de Moscou», la France occupe la deuxième place, derrière l'Italie.

Dans la corbeille des accords, ­Alstom, qui devrait engranger à lui seul une petite dizaine de signatures, se taillera la part du lion. Le Français s'allie en particulier avec RusHydro, leader de l'énergie hydraulique, afin d'augmenter de 20 % les capacités de production des centrales situées sur la rivière Kouban, dans le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant