Filières djihadistes : coup de filet à Paris et Roissy

le
0
Cinq fondamentalistes français, dont le chef voulait combattre en Afghanistan, projetaient notamment d'assassiner Dalil Boubakeur.

Le spectre terroriste qui plane sur la France semble plus que jamais menaçant. Le coup de filet orchestré lundi et mardi en région parisienne par la Direction centrale du renseignement intérieur et la brigade criminelle en témoigne. Au total, cinq «djihadistes», quatre hommes et une femme, sont soupçonnés d'avoir voulu se rendre dans des zones tribales pakistano-afghanes porter la «guerre sainte» en France et assassiner Dalil Boubakeur. Selon nos informations, les policiers étaient depuis dix mois sur les traces d'Ibrahim Aziz O., un Français de 22 ans présenté comme «l'animateur et le sergent recruteur d'un petit groupe désireux de participer au djihad». Début 2010, ce fondamentaliste religieux tente de rejoindre, par ses propres moyens, la zone afghane. «Ces fanatiques passent par des pays de rebond comme la Turquie, l'Iran ou l'Égypte », explique une source proche du dossier. Faute de pouvoir mener sa croisade à son terme, Ibrahim Aziz O. a finalement décidü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant