Figeac Aero: la cotation s'ajuste sur la levée de fonds.

le
0

(CercleFinance.com) - Après une levée de fonds plutôt réussie, quoi qu'intervenue en bas de fourchette, la cotation de Figeac Aero a repris ce matin en s'ajustant sur le prix d'émission des nouveaux titres (21,50 euros). Après l'opération, le flottant de cet équipementier aéronautique capitalisant près de 700 millions d'euros a maintenant doublé, à 24,3, et son titre s'échange désormais sur Euronext, et non plus sur Alternext.

Ce matin sur Euronext, l'action Figeac Aero reprend en baisse de 9,5% à 21,6 euros par rapport à son dernier cours coté, avant sa suspension, sur Alternext. Notons qu'elle gagne cependant 2,4% par rapport à ses premières cotations du matin.

Pour mémoire, le capital du groupe était, avant l'augmentation de capital, détenu à près de 88% par son président-fondateur, Jean-Claude Maillard. Alors coté sur le marché Alternext, ce titre bien orienté était grimpé jusqu'à plus de 26 euros ces dernières semaines. Le 14 mars, il avait été suspendu au dernier cours de 23,90 euros, ce qui explique le recul de ce matin.

Spécialisé dans les aérostructures (par exemples les éléments de fuselage) pour les plus grands avionneurs mondiaux, dont Airbus et Boeing, réalise actuellement un CA annuel de l'ordre de 250 millions d'euros, mais son carnet de commandes atteint les 3,7 milliards. Ce qui lui permet d'envisager un CA de 500 millions lors de l'exercice 2017/2018, puis de 650 à 750 millions d'euros d'ici 2020.

Honorer ces contrats suppose de se doter des capacités de production adéquates, et c'était d'ailleurs l'objet principal de la levée de fonds. Initialement, le groupe comptait lever environ 75 millions d'euros actions nouvelles selon une fourchette initiale allant de 20,75 à 26 euros par action, soit en moyenne 23,4 euros. Une fourchette ensuite 'resserrée' vers le bas, entre 21,25 et 22 euros, pour un prix ressorti finalement à 21,50 euros l'unité

Supérieure à l'offre, la demande a frôlé les 97 millions d'euros, et le groupe a finalement levé 86,2 millions d'euros par l'émission de 4 millions d'actions nouvelles, après exercice intégral de la clause d'extension. Environ 80% des fonds levés seront dédiés à l'investissement productif, le solde étant réservé à d'éventuelles opérations de croissance externe.

Selon son patron, Jean-Claude Maillard, Figeac Aero 'dispose aujourd'hui d'une structure financière renforcée qui nous donne les moyens de nos ambitions et marque le franchissement d'une étape clé dans le développement de la société. Cette levée de fonds nous permet de poursuivre notre stratégie de développement afin de maintenir un fort rythme de croissance pour devenir le premier sous-traitant aéronautique européen et un leader mondial.'

Comme M. Maillard a vendu parallèlement un peu plus de 465.000 actions au même prix (21,5 euros), soit un produit de cession de dix millions d'euro, le flottant a presque doublé et atteint maintenant 24,3% du capital.

De plus, la cotation de l'action Figeac Aero, qui avait été suspendue sur Alternext, reprend ce matin sur le compartiment B du marché réglementé d'Euronext, ce qui est plus conforme à la maturité de cette société capitalisant à ce jour près de 700 millions d'euros. Notons qu'à cette occasion, le code mnémonique de la valeur a changé, et est passé d'”ALFIG” à “FGA”.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant