Fifa : Sepp Blatter poursuivi pour abus de confiance ?

le
0
L'enquête sur l'ancien président de la Fédération internationale de cootball association s'avère complexe, avec des ramifications dans le monde entier. 
L'enquête sur l'ancien président de la Fédération internationale de cootball association s'avère complexe, avec des ramifications dans le monde entier. 

Vendredi dernier, l'émission 10 vor 10 de la télévision publique alémanique a communiqué le contrat de cession des droits de retransmission de la Coupe du monde en Afrique du Sud en 2010, et au Brésil en 2014, pour la zone caribéenne. Le montant ? Seulement 600 000 dollars (respectivement 250 000 dollars pour la première Coupe du monde, et 350 000 pour la suivante). Le contrat, daté du 12 septembre 2005, a été signé en catimini par Sepp Blatter, le président de la Fifa, et Jack Warner, président de la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf) et? vice-président à l'époque de la Fédération internationale de football (Fifa).

600 000 dollars, ce serait environ 5 % de la valeur du marché. Un vrai cadeau, sachant que les droits de retransmission auraient ensuite été revendus entre 15 et 20 millions de dollars. C'est la première fois que la signature de Sepp Blatter, toujours président de la Fifa jusqu'en février 2016, malgré sa démission en juin dernier, ?apparaît dans un contrat douteux?, relève le quotidien francophone Le Temps ce matin.

Des ramifications internationales

Michael Lauber, le procureur général de la Confédération, qui tient cet après-midi à Zurich une conférence de presse en compagnie de Loretta Lynch, la ministre américaine de la Justice, va-t-il annoncer une mise en examen de Sepp Blatter pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant