Fifa : le Sud-Coréen Chung Mong-joon, nouvel adversaire de Platini

le , mis à jour à 17:17
0
Fifa : le Sud-Coréen Chung Mong-joon, nouvel adversaire de Platini
Fifa : le Sud-Coréen Chung Mong-joon, nouvel adversaire de Platini

C'est un incontournable du football asiatique. Le Sud-Coréen Chung Mong-joon, ancien vice-président de la Fifa, a annoncé ce jeudi qu'il serait candidat à la présidence pour remplacer le démissionnaire Joseph Blatter. Dans la foulée, le nouvel adversaire déclaré du Français Michel Platini a cherché à se distinguer de l'ancien patron de l'organisation internationale en assurant vouloir en finir avec la «corruption» qui la gangrène.

Lors d'un entretien à Séoul, Chung Mong-joon a affirmé qu'il ne ferait qu'un mandat. Toutefois, «au cours de ces quatre années, j'espère que je pourrai réaliser mon programme, faire de la Fifa une véritable ONG sportive - ouverte, transparente, morale, éthique, et vraiment mondiale», a-t-il précisé. Et le milliardaire de 54 ans d'insister : «Si je suis élu, j'essaierai de mettre en place plus de transparence et de développement. Je tenterai d'éliminer la corruption».

«Blatter cannibale, Platini produit du système»

Chung Mong-joon doit présenter officiellement sa candidature la semaine prochaine, tandis que Michel Platini l'a actée mercredi. L'ex-président Joseph Blatter a lui été contraint le 2 juin à la démission, seulement quatre jours après sa réélection. Selon le Sud-Coréen, Blatter «est comme un cannibale, qui mange ses parents et se plaint ensuite d'être orphelin. Il tente de rendre tout le monde responsable, excepté lui.»

Ce n'est pas la première fois que l'homme d'affaires tape sur son ancien président. En 2002, ce membre de la famille propriétaire du constructeur automobile Hyundai avait été l'un des plus fervents opposants à Blatter, l'accusant déjà d'une mauvaise utilisation des fonds et soutenant le Camerounais Issa Hayatou. Mais Chung Mong-joon n'épargne pas non plus le président de l'UEFA : «Platini est bon pour le football, mais peut-il être aussi un bon président de la Fifa? Je ne le pense pas. Il est un produit de l'actuel système Fifa!»

Et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant