Fifa : l'Allemagne a-t-elle livré des armes en échange de voix ?

le , mis à jour à 16:14
0
Le 9 juillet 2006, Zinédine Zidane avait pris un carton rouge en finale de la Coupe du monde face à l'Italie après avoir mis un coup de boule à l'Italien Marco Materazzi. 
Le 9 juillet 2006, Zinédine Zidane avait pris un carton rouge en finale de la Coupe du monde face à l'Italie après avoir mis un coup de boule à l'Italien Marco Materazzi. 

Les scandales n'en finissent plus à la Fifa. Dernier en date, l'Allemagne qui n'aurait pas lésiné sur les moyens pour obtenir l'organisation de la Coupe du monde en 2006. Selon le quotidien allemand Die Zeit, repris notamment par Libération, le gouvernement de Gerhard Schröder aurait demandé à l'Arabie saoudite, en juillet 2000, de voter en faveur de la candidature de l'Allemagne, en échange d'une livraison de lance-roquettes.

Toujours d'après le quotidien, l'Allemagne ne se serait pas arrêtée là. On apprend que de grandes entreprises allemandes se seraient engagées à investir en Asie afin d'obtenir le soutien de responsables de la Fifa implantés dans la région. C'est le cas de Volkswagen et du groupe pharmaceutique Bayer, qui auraient réalisé des investissements en Thaïlande et en Corée du Sud.

12 voix contre 11

Pour être sûr de remporter la donne, le géant de l'automobile Daimler AG aurait "injecté 11 millions de dollars au capital du constructeur sud-coréen Hyundai", affirme également Die Zeit. Qui plus est, "l'un des fils du fondateur de Hyundai a été membre du comité exécutif" de la Fifa, rappelle le quotidien. Outre-Rhin, tout cela n'a rien d'illégal.

L'Allemagne a fini par remporter l'organisation de la 18e Coupe du monde en obtenant 12 voix, contre 11 pour l'Afrique du Sud. C'est l'Italie qui, en 2006, a remporté la finale face à la France. Une finale qui restera marquée par le fameux "coup...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant