Fifa : Jack Warner se défend en citant un site satirique américain

le , mis à jour le
0
Jack Warner, en 2011.
Jack Warner, en 2011.

Sortie de but pour Jack Warner. L'ex-vice-président de la Fifa, accusé par la justice américaine d'avoir "sollicité et obtenu des pots-de-vin dans le cadre des processus d'attribution des Coupes du monde 1998 et 2010", s'est défendu en citant un article inventé par un site satirique américain.

12 penaltys en 3 minutes

Dimanche, le Trinidadien a publié sur Facebook une vidéo dans laquelle il explique que si les Américains s'acharnent sur l'instance dirigeante du football, c'est parce qu'ils ont été battus par le Qatar pour l'attribution de la Coupe du monde 2022. La preuve, appuie Jack Warner : un article de The Onion

publié le 27 mai, qui raconte que les États-Unis viennent de donner le coup d'envoi de la Coupe du monde 2015 !

Une actualité bien évidemment inventée par le site, équivalent américain du Gorafi français, mais reprise très sérieusement par l'officiel, malgré le gros indice qui conclut l'article : "Au moment où nous publions, l'équipe des États-Unis mène face à l'Allemagne, tenante du titre, dans le match d'ouverture de la Coupe du monde, après s'être vu accorder 12 penaltys dans les trois premières minutes du match."

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant