Fifa - Démission de Blatter : tchao Parrain

le , mis à jour à 01:35
0
Sepp Blatter avait succédé à Joao Havelange après la Coupe du monde 1998.
Sepp Blatter avait succédé à Joao Havelange après la Coupe du monde 1998.

Depuis la victoire des Bleus au Mondial 1998, il était le patron du football, soit 17 longues années. Mais, ce mardi 2 juin 2015, Joseph "Sepp" Blatter a officialisé, en conférence de presse, sa démission de la présidence de la Fifa. "Je me suis représenté car j'estimais que c'était la meilleure option pour l'organisation, a déclaré le Suisse. Cette élection est terminée mais les défis auxquels doit faire face la Fifa sont encore nombreux. Bien que j'ai un mandat de membre de la Fifa, je ne ressens pas le soutien de la planète football dans sa totalité - les fans, les joueurs, les clubs, les gens qui vivent, respirent et aiment le football autant que nous l'aimons à la Fifa."

La situation n'était plus tenable. L'interpellation, par le FBI, de 14 hauts responsables et partenaires commerciaux de la Fifa mercredi dernier a été le premier coup de massue., La victoire de Sepp Blatter, moins claquante que prévu, lors de l'élection à la présidence, a fait office de mini-camouflet. Et, enfin, les soupçons de la justice américaine à l'encontre de son bras droit, Jérôme Valcke, révélés depuis mardi 1er juin, ont porté l'estocade. Les observateurs comparaient le patron de la Fifa à un parrain de la Mafia suffisamment habile pour se cloisonner de la base et éviter que la justice ne remonte jusqu'à lui. Ce n'est plus le cas. Aujourd'hui, Sepp Blatter ressemble davantage à un Madoff désormais cerné de toutes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant