Fifa-Blatter plaide pour des réformes, argue de sa bonne foi

le , mis à jour à 18:04
0

ZURICH, 28 mai (Reuters) - Sepp Blatter, président de la Fifa, a souhaité jeudi des réformes pour effacer la honte et l'humiliation qui touchent l'instance dirigeante du football mondial prise dans une affaire de corruption. Intervenant en ouverture du 65e congrès de la Fifa à Zurich, Sepp Blatter a mis en avant sa bonne foi au lendemain de l'arrestation par la police suisse de sept membres influents de l'organisation dans le cadre d'une procédure lancée par la justice américaine. "Je ne peux pas contrôler tout le monde en permanence", a-t-il déclaré ajoutant que des efforts devaient être accomplis pour s'assurer que chacun se comporte de manière responsable et morale dans le football. Plus tôt dans la journée, le dirigeant, âgé de 79 ans, qui a de bonnes chances d'obtenir un cinquième mandat vendredi, avait rejeté l'appel à une démission lancé par le président de l'UEFA, Michel Platini. (Mike Collett; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant