Fifa : Blatter fait l'impasse sur le Mondial-2015 féminin au Canada

le
0
Fifa : Blatter fait l'impasse sur le Mondial-2015 féminin au Canada
Fifa : Blatter fait l'impasse sur le Mondial-2015 féminin au Canada

C'est de coutume le président de la Fédération internationale de football (Fifa) qui remet le trophée à la capitaine de l'équipe victorieuse. Dimanche, la finale d'une Coupe du monde de football féminin connaîtra une entorse à la tradition. Pris dans la tourmente sans précédent qui secoue la Fifa, Joseph Blatter a renoncé à prendre place dans la tribune d'honneur du BC Place Stadium de Vancouver. Une première depuis son élection en 1998.

«M. Blatter a annoncé aux organisateurs que, pour des raisons personnelles, il ne pourrait pas assister à la phase finale de la Coupe du monde au Canada», a indiqué dans un courrier électronique son avocat aux Etats-Unis, Richard Cullen, du cabinet McGuireWoods. L'information a ensuite été confirmée par un porte-parole de la Fifa qui a précisé que le secrétaire général de l'instance internationale, Jérôme Valcke, serait également absent. «En raison de leurs engagements actuels à Zurich, le président de la Fifa et le secrétaire général resteront au siège», a expliqué le porte-parole.

Un contexte de crise inédit dans l'histoire de la Fifa

Cette décision intervient dans un contexte de crise inédit dans l'histoire de la Fifa sur fond de corruption. Sept personnes, anciens ou actuels dirigeants de la Fifa, ont été arrêtées à Zurich (Suisse) le 27 mai pour corruption, escroquerie et blanchiment d'argent à la demande de la justice américaine. Le 2 juin, Blatter a présenté sa démission après avoir été réélu pour un cinquième mandat, annonçant qu'il restait en poste le temps d'organiser de nouvelles élections fin 2015 ou début 2016.

Son absence au rendez-vous de dimanche sera d'autant plus remarquée qu'il se présente volontiers comme le défenseur le plus ardent du football féminin. Quitte à défrayer la chronique, comme en 2004, lorsqu'il avait estimé que ce sport serait plus attractif pour les annonceurs si les joueuses portaient «des shorts plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant