Fifa : Blatter annonce des réformes... après une pluie de billets

le , mis à jour à 16:47
0
Fifa : Blatter annonce des réformes... après une pluie de billets
Fifa : Blatter annonce des réformes... après une pluie de billets

Avant de quitter la Fifa, Sepp Blatter semblait vouloir redorer son image et celle de l'instance mondiale du football. À l'occasion d'une conférence de presse organisée ce lundi, ce dernier a en effet annoncé une série de réformes censées changer en profondeur le fonctionnement de la Fédération internationale des associations de football.

Un plan de communication a priori «béton» pour tourner enfin la page des affaires de corruption. Ce qui n'était pas prévu, c'est qu'un trublion (un humoriste britannique en l'occurrence) s'inviterait à cette conférence de presse pour jeter au visage du dirigeant des dizaines de liasses de faux billets. Sepp Blatter, accusé de présider une instance corrompue, sous une douche de dollars... La scène, qui n'a pas du tout fait sourire le Suisse, prendra sans doute le pas sur les annonces faites par ce dernier, brouillant par la même occasion le message de «rédemption» qui devait être envoyé.

un mec a jeter des dollars sur blatter avant sa conference pic.twitter.com/pRy8NfY7ES— philippe (@philousports) 20 Juillet 2015

Après cet épisode des billets, qualifié d'«inacceptable» par le président de la Fifa, ce dernier a tout de même annoncé qu'il ne se présenterait pas lors de l'élection du futur président de la Fifa, programmée le 26 février 2016. De quoi mettre définitivement fin aux rumeurs qui faisaient de lui un candidat potentiel à sa succession.

«Je ne serai pas candidat à l'élection du 26 février , il y aura l'élection d'un nouveau président», a affirmé le Suisse. «Je souhaite bonne chance à tous les candidats, y compris à Michel Platini», a poursuivi Blatter, alors que l'ancien international français, son principal opposant, a annoncé ce lundi qu'il se donnait 15 jours pour se décider ou non à être candidat.

Sepp Blatter a également annoncé la mise en place d'un groupe de travail de 11 personnes, présidé par une personnalité indépendante, pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant