FIFA : audience décisive pour Blatter devant le TAS

le
0
Sepp Blatter au siège de la FIFA, le 20 juillet 2015.
Sepp Blatter au siège de la FIFA, le 20 juillet 2015.

Suspendu six ans, l’ex-président de la Fédération internationale de football doit être entendu, jeudi 25 août, par les juges du Tribunal arbitral du sport, à Lausanne.

C’est le baroud d’honneur d’un monarque déchu. Déterminé à redorer son image, le Suisse Joseph « Sepp » Blatter, 80 ans, doit être entendu, jeudi 25 août, par les juges du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne. Cette audition est censée mettre un point final au conflit entre l’ex-président de la Fédération internationale de football (FIFA), au pouvoir de 1998 à 2015, et son ancienne organisation – dont il était salarié depuis 1975 –, qui l’a suspendu six ans.

L’audience programmée au château de Béthusy, où siège la plus haute juridiction sportive, constitue l’épilogue de ladite affaire du paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros), versé en février 2011, par Sepp Blatter, alors patron du foot mondial, à son ex-ami et allié Michel Platini.

Cette transaction a amorcé la chute du président de la FIFA – pourtant réélu pour un cinquième mandat, le 29 mai 2015, avant d’annoncer son abdication prochaine, quatre jours plus tard – et de son homologue français de l’Union des associations européennes de football (UEFA), jadis unis dans la conquête de l’instance faîtière du football par l’Helvète, en 1998. Une dégringolade qui s’apparente à une tragédie shakespearienne.

Le 9 mai, l’ex-numéro 10 des Bleus avait vu sa suspension allégée de deux ans par le TAS. Ce qui équivalait à une radiation de quatre ans. Cette sanction avait scellé la fin de la carrière politique de l’ancien capitaine de l’équipe de France.

A la demande de la FIFA, Sepp Blatter avait ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant