Fièvre aphteuse en Egypte

le
0
(Commodesk) L'Egypte fait face à une nouvelle épidémie de fièvre aphteuse, principalement dans le delta du Nil. Si la maladie est présente depuis plusieurs années dans le pays, une nouvelle souche du virus est apparue, contre laquelle les animaux n'ont aucune défense immunitaire, a expliqué jeudi 22 mars l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). La fièvre aphteuse, qui touche notamment les ovins et les caprins, constitue une menace pour l'approvisionnement en lait et la sécurité alimentaire du pays. La FAO craint même que l'épidémie ne se propage vers les autres pays de l'Afrique du Nord et vers le Moyen-Orient. D'après certains médias égyptiens, la contrebande de cheptels depuis la Libye est à l'origine de l'arrivée de la fièvre aphteuse. Cette maladie est mortelle pour les animaux qui la contractent. Surtout, elle est très contagieuse et les services sanitaires sont contraints d'abattre tout le troupeau lorsqu'un animal est atteint. Selon le recensement du cheptel effectué par la FAO, l'Egypte possède 7,5 millions d'ovins et caprin, ainsi que 6,3 millions de buffles et bovins, qui sont désormais considérés comme "à risque".
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant