Fidelity réduit son exposition aux actions

le
0

(AOF) - Dans son allocation mensuelle de juillet, Fidelity annonce avoir réduit son exposition aux actions, dont la part dans le portefeuille a été ramenée à 32% contre un peu plus de 38% fin mai. Si la mansuétude des banques centrales devrait être un facteur de soutien pour les marchés actions, le gestionnaire d’actifs juge que les risques inhérents au Brexit font peser trop d’incertitudes sur les perspectives à court terme.

Il n'anticipe pas pour l'heure de scénario catastrophique mais au moins un choc économique important.

Cette moindre exposition aux actions a été réalisée en faveur de la partie " cash " qui représente désormais un peu plus de 8% du portefeuille. Ce sont logiquement les marchés européens qui ont fait les frais de ce changement d'allocation dont la part (effet de marché compris) a été réduite à 14,9% contre 21,22% fin mai. Fidelity a par ailleurs abandonné sa surpondération sur l'Europe pour revenir à neutre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant