Fidelity observe que de nouvelles institutions appellent les politiques à agir

le
0

(AOF) - Dans le dernier numéro de L'hebdo des marchés, Fidelity constate que le "Dovish Band" a gagné des membres supplémentaires ces derniers jours. Après la BoJ, la BCE et la Fed, le FMI et l'OCDE ont pointé le manque de soutien des acteurs politiques aux mesures d'assouplissements prises par les banques centrales. "L’OCDE a ainsi souligné le manque d’investissements en Allemagne tandis que le FMI estimait que le salaire minimum devait augmenter aux États-Unis", explique David Ganozzi, gérant de Fidelity Patrimoine.

Ces nouvelles déclarations renforcent la pression qui pèse sur les Etats pour accompagner l'assouplissement monétaire. "Reste désormais à espérer que le refrain volontariste du quintet économique formé avec le FMI et l'OCDE soit désormais entonné par les acteurs de l'économie réelle", conclut David Ganozzi.

Parallèlement à cet espoir d'un soutien plus prononcé des politiques, Fidelity rappelle que les dernières nouvelles macroéconomiques sont plutôt bonnes. "Après avoir vu s'éloigner l'accident industriel planétaire pronostiqué en début d'année, les marchés se sont en partie rassurés la semaine dernière sur l'activité dans les services. Aux États-Unis notamment où le PMI non-manufacturier de l'ISM est ressorti à 54,5 points en mars (contre 53,4 points précédemment). Un rebond qui intervient après quatre mois consécutifs de baisse", note le gérant de Fidelity Patrimoine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant