Fidelity espère que le retour à la clairvoyance des investisseurs va se confirmer

le
0

(AOF) - Pour Fidelity, "les marchés ont donc donné l’impression d’avoir regagné le plancher des vaches la semaine dernière", selon l'expression utilisée par David Ganozzi, gérant de Fidelity Patrimoine, dans son dernier Hebdo des marchés. En clair, les investisseurs ont arrêté de "planer" au gré des réactions des banques centrales ou des soubresaut des cours du pétrole pour se concentrer sur les fondamentaux. "Or ceux publiés la semaine dernière tendent à enterrer le scénario du pire envisagé jusqu’ici par les investisseurs", rappelle David Ganozzi, citant notamment les PMI américains et européens.

Concernant la Chine, le gérant de Fidelity Patrimoine note que, "loin d'être aussi rassurants, les derniers indicateurs en provenance de Chine ont au moins permis de dissiper les craintes d'un hardlanding. Certes, l'activité manufacturière demeure en contraction avec un PMI (Caixing) à 48 points en février mais elle n'est pas très éloignée du rythme auquel elle évoluait un mois plus tôt (48,4 points)."

Certes, le rebond a été soutenu par le retour de la hausse sur le marché pétrolier mais l'environnement dans son ensemble semble plus porteur. "D'ailleurs, le rebond en place depuis trois semaines maintenant est petit à petit en train de gommer les extravagances prophétiques du début d'année. Preuve de cette accalmie, le VIX, autrement baptisé "le baromètre de la peur", est désormais repassé sous la barre des 20%, seuil en dessous duquel le marché évolue théoriquement dans un climat de confiance. Ce rattrapage général ne laisse aucune zone économique en marge. La semaine dernière, l'Asie et les émergents se sont ainsi octroyés les meilleures performances en grande partie grâce à la poursuite du rebond des matières premières", conclut David Ganozzi de Fidelity.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant