Fidelity conseille de tenir le cap en Chine

le
0

(AOF) - L'extrême nervosité des marchés chinois liée aux doutes persistants sur la croissance chinoise risque de perdurer en 2016, estime Fidelity. Mais à l'heure où de nombreux investisseurs vendent frénétiquement et sans discernement ce qu'ils avaient acheté, parfois de la même manière, le gérant continue d'être à l'achat sur le marché "avec une constante rigueur et un horizon qui dépasse largement celui de deux journées de bourse, aussi mouvementées et impressionnantes soient-elles."

L'attitude de Fidelity consiste à garder son calme et à renforcer ses positions sur les actions à la faveur de la correction actuelle. Les paniques provoquées par des crises de confiance offrent d'excellentes occasions aux investisseurs de renforcer leurs expositions aux actions. L'histoire montre que ces périodes de volatilité ou de relative faiblesse économique ne sont pas incompatibles avec l'achat, à bon compte, de belles opportunités.

Fidelity rappelle s'être intéressé à Alibaba vers 1998 et bien avant tout le monde, alors que la Chine connaissait un ralentissement d'ampleur de son PIB. C'est ce genre d'opportunités que ses analystes et gérants s'attachent aujourd'hui à déceler.

La persévérance dans des analyses bottom-up afin d'identifier les entreprises de qualité, dotées d'équipes de direction solides et pouvant être achetées à des niveaux de valorisation attractifs est plus que jamais clé.

L'Asie abrite 17 000 sociétés cotées, soit plus qu'aux États-Unis et en Europe cumulées, et nombre d'entre elles sont les étoiles de demain, sur lesquelles l'environnement de marché ou macroéconomique n'aura que peu d'influence.

En Chine plus particulièrement, le gérant pense que les marchés des actions de catégorie A pourrait accuser de nouveaux trous d'air, mais l'univers des actions de catégorie H et des actions cotées à Hong Kong recèle indéniablement d'excellentes opportunités.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant