Fictions, docs, mags et objectifs ambitieux pour les 6 nouvelles chaînes

le
0
Yuri Arcurs/shutterstock.com
Yuri Arcurs/shutterstock.com

(AFP) - Des magazines, des documentaires et des fictions en nombre mais peu de têtes d'affiches: les six nouvelles chaînes de la TNT lancées en décembre ont présenté leurs programmes avec des objectifs ambitieux en termes d'audience malgré des moyens parfois limités.

Le 12 décembre, la chaîne féminine Chérie 25 (NRJ Group), la familiale 6ter (M6), la sportive L'Equipe HD, celle dédiée aux fictions HD1 (TF1), la chaîne de documentaires RMC Découverte (NextRadioTV) et celle de la diversité Numéro 23 vont commencer à être diffusées.

Chérie 25, L'Equipe HD, RMC Découverte et 6ter ont dévoilé leur projet la semaine dernière, Numéro 23 et HD1 lundi.

Les objectifs d'audience d'ici 2015 sont larges: entre 0,5% et 1% pour Chérie 25, 1% pour Numéro 23 et 1,6% pour 6ter. HD1 table sur 1,9% en 2016 et RMC découverte sur 2% en 2018, quand L'Equipe, plus vague, vise les 1,3 à 1,4% "à terme".

Selon NPA Conseil, les six chaînes devraient atteindre fin 2015 les 6% d'audience cumulée, puis 7 à 7,5% fin 2016. Pour l'agence Vivaki, l'audience devrait se situer autour de 6,2% d'ici 2015.

A qui prendront-elles des points d'audience ? Fabrice Mollier, président de HD1, a relevé lundi que dans les autres pays européens, "la cannibalisation se fait plutôt intra-TNT que par rapport aux chaînes historiques".

HD1, qui bénéficiera d'une cinquantaine de millions d'euros de budget d'ici deux ans, va diffuser 250 films de cinéma par an, dont 15% d'inédits, des séries françaises et étrangères ou des programmes courts. En termes de création, la chaîne accueillera ses premières productions dès la mi-2013: des programmes courts d'humour, puis un feuilleton quotidien en 2015.

Numéro 23, initialement baptisée TVous, a annoncé lundi que son budget se situerait dans une fourchette entre 30 et 35 millions d'euros "en vitesse de croisière". Au programme, des séries, certaines inédites comme l'américaine Community et la canadienne Lost Girl, ou un talk show hebdomadaire présenté par Christophe Hondelatte, l'une des rares têtes d'affiche des nouvelles chaînes.

Des productions propres

L'Equipe HD, avec un budget de 35 millions, diffusera une centaine de disciplines. Elle retransmettra quotidiennement deux épreuves hippiques, dont la grande course du jour. Un partenariat signé avec le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) permettra "la valorisation de tous les sports olympiques", selon François Morinière, directeur général du groupe.

RMC découverte démarre avec 16 millions, soit le budget le plus bas annoncé, mais qui devrait monter à 70 millions en 2018.

Les documentaires diffusés, qui viseront principalement les hommes, auront la particularité d'être feuilletonnant, "afin de fidéliser le téléspectateur", a expliqué Alain Weill, le patron de NextRadioTV (RMC, BFMTV). La chaîne espère faire de la production propre "très rapidement".

La production propre, qui permet de faire des économies d'échelle par rapport aux programmes et fictions achetés, va représenter 50% de la grille chez Chérie 25 dès le 12 décembre. Quatre magazines, quatre documentaires et deux séries de fiction seront produits par la chaîne, dont un policier (Dos au mur) et un mini-format humoristique de trois minutes (Roxane, la vie sexuelle de ma pote).

6ter met aussi l'accent sur la production maison. Il s'agit de magazines, dont Norbert et Jean: le défi, dans lequel deux anciens candidats de l'émission culinaire de M6 Top Chef se rendront dans les cuisines des Français. Ou du magazine Xplora, dans lequel Mac Lesggy, animateur de E=M6, présentera des documentaires sur des phénomènes naturels ou les civilisations anciennes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant