Fiasco policier : Obama absous par le Congrès

le
0
L'opération « Fast and Furious » a vu quelque 2 000 armes passer aux cartels mexicains.

Républicains et démocrates ont enterré provisoirement la hache de guerre au Congrès à propos d'un retentissant trafic d'armes. Le fiasco de l'opération «Fast and Furious», qui impliquait le ministère de la Justice et l'Agence fédérale sur l'alcool, le tabac et les armes à feu (ATF), aurait pu coûter son poste à l'Attorney général (ministre de la Justice), le controversé Eric Holder, et créer un embarras majeur pour l'Administration Obama en pleine joute présidentielle.

L'essentiel est sauf pour le gouvernement, fors l'honneur des services impliqués dans l'opération: un épais rapport de 467 pages dévoilé mercredi par l'inspecteur général Michael Horowitz absout Holder de toute responsabilité dans la disparition de 2000 armes lors d'une opération de surveillance de la contrebande à la frontière avec le Mexique en 2009. Il dénonce cependant l'amateurisme et l'irresponsabilité du bureau local de l'ATF de Phoenix, Arizona, ainsi que du procureur local en char

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant