FIA : Pas de retour sur la règle limitant le débit d'essence

le
0
FIA : Pas de retour sur la règle limitant le débit d'essence
FIA : Pas de retour sur la règle limitant le débit d'essence

Lors du Grand Prix d'Australie, le pilote Red Bull Daniel Ricciardo a été disqualifié pour avoir dépassé quasiment constamment le débit d'essence limite de 100kg par heure. Alors que l'écurie Red Bull a fait appel et sera entendue le 14 avril prochain, son patron Christian Horner a proposé de rayer cette limite du règlement : « Il nous faut une meilleure manière de mesurer et contrôler le débit d'essence, ou se débarasser de cette limite et dire : ?Vous avez 100kg, faites avec'. Cela serait la solution la plus simple pour la FIA et les écuries car la restriction sur le débit d'essence ne s'appliquerait qu'en qualification et cela empêcherait d'aller trop haut dans les tours en raison de la limitation en essence. »Face à cette proposition, la FIA, via son directeur du département moteur, Fabrice Lom, a répondu par une fin de non-recevoir au magazine britannique Autosport : « Les ingénieurs sont les ingénieurs, donc, si vous avez 100kg de carburant pour la course, vous allez essayer d'être le plus rapide en course. Si vous avez aucune limite sur le débit d'essence, la chose la plus rapide à faire serait d'accélérer fort en début de ligne droite pour ensuite lâcher l'accélérateur. Cela pourrait générer de grandes et dangereuses différences de vitesse entre les voitures sur un même tour, avec un style de pilotage qui ne serait pas de la F1. Cela n'est pas comme cela qu'on voit la course au Mans, c'est la raison pour laquelle nous avons aussi mis ce type de restriction pour les courses d'endurance, car nous étions vraiment effrayés par ce type de pilotage. » Reste à voir comment cela va évoluer au cours de la saison et de l'apprentissage de cette nouvelle génération de F1.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant