FFR : Vakatawa reste dans le giron fédéral

le
0

Alors que plusieurs grosses écuries du Top 14 lui faisaient la cour, Virimi Vakatawa a décidé de prolonger son bail avec la FFR pour jouer avec les équipes de France à VII et à XV.

Virimi Vakatawa a fait son choix ! Celui de rester fidèle à Fédération française de rugby et de répondre par la négative aux sollicitations de plusieurs clubs de premier plan du Top 14 qui comptaient recruter le puissant ailier de l'équipe de France de rugby à VII, appelé par Guy Novès pour le dernier Tournoi des VI Nations. Si Bordeaux-Bègles, Toulouse, Toulon ou le promu Lyon ont eu un oeil sur le joueur d'origine fidjienne, le Stade Français et le Racing 92 étaient les deux clubs les plus insistants sur ce dossier. Mais toutes ces sollicitations, directes ou indirectes, se sont soldées par des échecs face à la proposition qu'a pu faire la Fédération française de rugby à celui qui est un cadre de l'équipe de France de rugby à VII.

Vakatawa a fait un choix autant personnel que sportif

L'ancien joueur du Racing 92, club qui l'avait libéré de son contrat en mai 2014 pour qu'il rejoigne la Fédération, ne va donc pas remettre les pieds en Top 14, en tout cas pas tout de suite. Virimi Vakatawa a, en effet, décidé de privilégier le projet sportif proposé par la FFR aux offres financières plus intéressantes que le Stade Français et le Racing 92 ont pu lui transmettre, l'ailier international ayant fait dans un premier temps le choix de rester à Paris pour des raisons personnelles avant de mettre de côté l'aspect financier pour rester dans le giron fédéral. C'est un nouveau contrat de deux ans que le joueur d'origine fidjienne a accepté, mais un contrat qui diffère de celui qui le liait à la FFR sur la période 2014-2016. Cet engagement, qui lui a été présenté la semaine passée lors d'une réunion à Marcoussis, concerne désormais l'équipe de France de rugby à VII autant que le XV de France, auquel il n'avait été que « prêté » le temps du dernier Tournoi des VI Nations. Vakatawa aurait donc une place réservée dans le groupe de Guy Novès pour les deux ans à venir tout en restant fidèle au VII et au Circuit mondial. Un dénouement qui arrive avant le Tournoi de Paris, comme le souhaitait le joueur, et qui va lui permettre d'aborder sereinement l'échéance qu'est le Tournoi olympique à Rio.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant