FFC : David Lappartient ne ferme pas la porte à la présidence de l'UCI

le
0

Président de la Fédération Française de cyclisme et de l'Union Européenne de cyclisme, David Lappartient n'a pas caché que la fonction de président de l'Union Cycliste Internationale est quelque chose qui peut l'intéresser à l'avenir.

Alors que la position de Brian Cookson est affaiblie en raison de la difficile réforme de l’UCI World Tour, et de la brouille entre l’instance dirigeante du cyclisme mondial et Amaury Sport Organisation, société responsable des principales courses du calendrier, le poste de président de l’UCI pourrait attirer les convoitises. Dans une interview accordée à Cyclism’Actu, le président de la FFC, mais aussi de l’UEC, David Lappartient n’a pas caché qu’une telle charge pourrait l’intéresser. « Suis-je intéressé par la fonction ? Je n’ai jamais caché que la gouvernance du cyclisme mondial est quelque chose de passionnant. C’est pour cela que je suis président de l’UEC, a résumé celui qui dirige le cyclisme français depuis 2009. Le fait d’exercer des responsabilités ne m’a jamais fait peur dans l’intérêt général du vélo. Très certainement qu’à l’avenir, la présidence de l’UCI pourrait m’intéresser. La question est : à quelle échéance ? »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant