Feyenoord premier de cordée à décrocher

le
0
Feyenoord premier de cordée à décrocher
Feyenoord premier de cordée à décrocher

À l'issue de la phase aller, ils étaient trois encore à la lutte pour le titre aux Pays-Bas. Les trois habituels : Ajax, PSV et Feyenoord. Mais le club de Rotterdam, comme souvent, est le premier à lâcher prise, à cause d'une vilaine série de trois défaites de suite. Dur de suivre le rythme effréné des deux premiers avec un effectif qui manque un peu de stabilité…

Jusque-là, tout allait bien. La phase aller avait été bien gérée par Feyenoord, qui restait au contact des meilleurs, en troisième position à mi-saison avec respectivement 5 et 2 points de retard sur l'Ajax - leader - et son dauphin le PSV. Oh, ce n'était pas parfait, mais tout de même, avec 11 victoires amassées en 17 journées, il y avait matière à se montrer optimiste. Néanmoins, l'année 2015 s'était déjà terminée par un petit coup de mou avec une défaite un peu bête concédée sur la pelouse de NAC Breda, 1-3 après avoir mené au score. C'était dommage, mais pas rédhibitoire. Sauf que ce revers a été suivi de deux autres lors des deux premières journées de la phase retour : 0-2 à domicile lors du choc face au PSV, puis 2-4 à Alkmaar face à AZ dimanche. Là, du coup, ce n'est plus la même limonade : l'Ajax et le PSV ayant dans le même temps réussi un sans-faute, c'est maintenant 11 et 8 points que le Feyenoord accuse comme retard. Le club de Rotterdam reste toujours en troisième position, mais pour la course au titre, ça paraît déjà râpé. Un retard de 11 points sur l'Ajax par exemple, il y a de fortes chances que ça ne se récupère pas : sur l'ensemble de la phase aller, l'équipe amstellodamoise a obtenu 41 points sur 51 possibles. Voilà, ça devrait donc encore se transformer en une lutte à deux pour le titre jusqu'au printemps, comme très souvent ces dernières saisons. La dernière fois que Feyenoord a été sacré champion des Pays-Bas, c'était en 1999. Une éternité. Depuis, le PSV a eu le temps de gagner 8 titres, l'Ajax 6, et même AZ et Twente ont garni leur palmarès.

6 recrues dans le 11 titulaire

Ce gros passage à vide est triste, mais peut-être un peu prévisible finalement. C'est facile à dire rétrospectivement, mais il manque actuellement du côté de Rotterdam une chose qui existe à Amsterdam comme à Eindhoven : la stabilité. Sur le banc tout d'abord, puisque c'est un jeune premier qui officie cette saison à De Kuip, en la personne de Giovanni van Bronckhorst. Il a beau avoir été l'ancien assistant de Ronald Koeman, puis de Fred Rutten, ses deux prédécesseurs au poste, ce n'est jamais facile de devenir le titulaire, même quand on s'appelle Van Bronckhorst, qu'on est très populaire et qu'on a un CV XXL de joueur. À côté, ses anciens coéquipiers en sélection Frank de Boer et…

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant