Feu vert pour le permis de construire de la mosquée de Marseille

le
0
Feu vert pour le permis de construire de la mosquée de Marseille
Feu vert pour le permis de construire de la mosquée de Marseille

MARSEILLE (Reuters) - La cour administrative d'appel de Marseille a validé mardi le permis de construire de la grande mosquée de la ville, dont la première pierre a été symboliquement posée en mai 2010.

Le tribunal administratif avait annulé en octobre dernier le permis déposé en raison de l'insuffisance de places de stationnement autour de ce qui est annoncé comme l'un des plus importants édifices musulmans de France.

La cour a pris en compte l'engagement des collectivités locales à construire un parking de 450 places à proximité.

La construction de la grande mosquée a accumulé les retards en raison notamment de plusieurs recours déposés par l'extrême droite pour s'opposer à ce qu'elle appelle la "cathédrale-mosquée", en raison de la taille du monument.

D'un coût estimé à 22 millions d'euros, le futur édifice cultuel est prévu dans le XVe arrondissement, sur l'emplacement des anciens abattoirs de la ville, et comptera parmi les plus grands de France avec une salle de prière de 2.500 m2.

La mosquée pourra accueillir quelque 7.000 fidèles et comprendra, outre la grande salle de prière, une école coranique, un restaurant, une librairie et une bibliothèque.

Le minaret mesurera 25 mètres de hauteur et sera doté d'un signal lumineux pour l'appel à la prière.

Marseille compte aujourd'hui une soixantaine de lieux de prière, dont aucun n'a une dimension symbolique, pour accueillir les 200.000 personnes de confession musulmane de la ville, soit environ le quart de la population marseillaise.

Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant