Feu vert pour la libération de l'ex-femme de Dutroux

le
0
La justice belge s'est prononcée en faveur d'une libération anticipée de Michelle Martin, condamnée à 30 ans de prison, et qui devrait rejoindre un couvent en France.

Michelle Martin, l'ex-compagne de Marc Dutroux, sera libérée d'ici quelques semaines. La nouvelle a suscité l'indignation des familles des victimes et de l'opinion publique belge, qui ne comprennent pas que celle qui a participé à l'enlèvement, à la séquestation, et aux viols de six filles, dont quatre ont trouvé la mort, puisse recouvrer la liberté à la moitié de sa peine.

Le ministère belge de la Justice avait la possibilité de se pourvoir en cassation afin d'empêcher cette libération, décidée lundi soir par le tribunal d'application des peines. Mais il a renoncé à cette option mardi après-midi. Ce recours ne pouvait découler que d'une erreur juridique, et non pas «d'une forme d'opposition» à la décision du tribunal d'application des peines, précise Me Thierry Bayet, avocat de Michelle Martin. «Bien que je ne sois pas d'accord avec la décision (de remise en liberté), j'ai décidé de ne pas introduire de pourvoi en cassation», a expliqué le p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant