Feu vert gouvernemental pour le projet Ambatovy à Madagascar

le
0

(Commodesk) La compagnie canadienne Sherritt international a obtenu, le 13 septembre, l'autorisation gouvernementale nécessaire à son projet d'exploitation de nickel et de cobalt à Madagascar.

Ce permis est valable six mois pendant lesquels une enquête environnementale et financière sera effectuée. Le gouvernement décidera ensuite de renouveler, ou non, l'autorisation d'exploitation. Désormais le lancement de la production du projet Ambatovy ne devrait plus tarder, les premières exportations sont prévues pour fin 2012.

Les objectifs de production de la mine sont fixés à 60.000 tonnes de nickel et 5.600 tonnes de cobalt par an. Une usine de traitement à proximité du port de Toamasina est également prête à démarrer et un pipeline de 220 km relie les deux infrastructures.

Ce complexe minier pourrait rapporter près de 3 milliards de dollars sur 30 ans d'exploitation au gouvernement malgache, à travers les impôts et les taxes, selon les autorités.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant