Feu vert du Pakistan pour le gazoduc iranien

le
0

Commodesk - Le gouvernement pakistanais a donné son accord, début février, pour le gazoduc qui reliera le pays à l'Iran. La construction du tronçon côté pakistanais devrait commencer prochainement, pour un coût de 1,5 milliard de dollars, la partie iranienne étant déjà en place. En 2012, l'Iran avait annoncé qu'il effectuerait un prêt de 500 millions de dollars pour le projet. La Chine contribuera également au financement.

La mise en service du futur gazoduc, d'une longueur de 785 km, est prévue pour janvier 2015. D'une capacité de 21 millions de m3 par jour, il transportera vers le Pakistan du gaz en provenance du gigantesque gisement offshore de South Pars.

Le Pakistan a pris cette décision en dépit des pressions américaines, les Etats-Unis ayant averti de sanctions financières contre le pays en cas de poursuite du projet. Le Pakistan cherche à sécuriser ses approvisionnements en gaz naturel, dont les besoins sont en forte hausse. Le projet de gazoduc Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde est toujours sur les rails, et le pays est aussi en passe d'importer du gaz naturel liquéfié en provenance du Qatar.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant