Feu vert américain au rachat de Covidien par Medtronic

le
0
LE RACHAT DE COVIDIEN PAR MEDTRONIC VALIDÉ PAR L'AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE AMÉRICAINE
LE RACHAT DE COVIDIEN PAR MEDTRONIC VALIDÉ PAR L'AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE AMÉRICAINE

WASHINGTON (Reuters) - L'autorité de la concurrence américaine a donné son accord mercredi à plusieurs projets de fusions-acquisitions dans le secteur de la pharmacie et des dispositifs médicaux, parmi lesquels figure le rachat de Covidien par Medtronic, qui doit permettre à ce dernier de réduire ses impôts en installant son siège social en Irlande.

La Federal Trade Commission (FTC) a précisé que le mariage Medtronic-Covidien, une opération de 42,9 milliards de dollars (34,3 milliards d'euros), serait autorisée à condition que Covidien vende son activité de cathéters à ballonnet imprégnés de médicaments.

Les autorités européennes et chinoises ne se sont pas encore prononcées sur le projet.

La FTC a parallèlement donné son feu vert deux volets du vaste accord d'échange d'actifs annoncé en avril par GlaxoSmithKline et Novartis, qui prévoit que GSK rachète la majeure partie des activités de vaccins de Novartis tandis que celui-ci lui reprendra ses anticancéreux. Les deux groupes prévoient aussi de s'associer dans les produits de santé grand public.

La FTC a approuvé le volet concernant les vaccins et la santé grand public à condition que Novartis se sépare de son patch à la nicotine Habitrol.

Novartis et GSK sont en effet deux des trois laboratoires qui commercialisent des patches à la nicotine auprès des détaillants américains, a expliqué la FTC.

(Diane Bartz, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant