Feu vert à l'extradition de Julian Assange

le
0
Stockholm réclame le fondateur de WikiLeaks dans une affaire de viol et d'agressions sexuelles. Il a deux semaines pour contester ce jugement et faire appel devant la Cour européenne des droits de l'homme.

De notre correspondant à Londres

Julian Assange peut être extradé du Royaume-Uni vers la Suède, selon le jugement rendu mercredi matin par la Cour suprême britannique. Le fondateur de WikiLeaks y est soupçonné d'agressions sexuelles. La justice suédoise veut l'interroger sur les accusations de deux femmes qui avaient travaillé comme bénévoles pour l'organisme spécialisé dans les fuites de documents secrets. Mais aucune poursuite formelle n'a été déposée contre lui. La Cour suprême était la dernière instance d'appel britannique de Julian Assange, assigné à résidence en Grande-Bretagne depuis décembre 2010. Mais ses recours ne sont pas totalement épuisés.

D'une part, son avocate, Dinah Rose, a demandé à la cour de lui donner deux semaines pour demander un réexamen du dossier sur un point de procédure. Elle estime que le jugement de mardi invoque un argument de la convention de Vienne sur l'interprétation des traités qui n'avait pas été débattu par les p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant