Feu sur la Libye de Kadhafi !

le
0
REPORTAGE EXCLUSIF - Deux reporters du Figaro Magazine étaient à bord du porte-avions «Charles-de-Gaulle» lorsqu'il a appareillé dimanche de Toulon en direction des côtes libyennes. Mardi, il a mené sa première mission.

Mardi 22 mars. Il est 5 heures du matin à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle qui croise au nord de la Sicile, en direction des côtes libyennes. A babord, près de l'endroit où sont stationnés les Rafale Marine 20 et 21, le pont d'envol s'ouvre comme un coffre. Arrivés depuis l'atelier d'armement, installés à un pont inférieur, deux containers gagnent la surface. Puis deux autres, contenant des missiles air-air Mica (missile d'interception et de combat aérien). Deux d'entre eux sont à détection infrarouge, les deux autres à détection électromagnétique. Habillés de rouge, les armuriers s'affairent sous l'½il de leur chef, une femme. Longues de plus de 2 mètres, les ogives sont tirées de leur caisson, disposées sur une rampe puis hissées sur un chariot. On les glisse dans des rails. L'une au bout de l'aile, l'autre au-dessous. L'opération est répétée de l'autre côté. Le jour s'est levé sur les préparatifs de la première mission aéronavale de l'opéra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant