Feu "fixé" mais pas éteint en Gironde

le , mis à jour à 22:12
0

SAINT-JEAN-D'ILLAC, Gironde, 27 juillet (Reuters) - L 'incendie qui a détruit 580 hectares de pinède depuis vendredi près de Bordeaux était "fixé" mais pas éteint lundi soir tandis que les 600 personnes évacuées regagnaient progressivement leur habitation. La journée de lundi a été déterminante dans l'évolution de la situation. Après une nuit légèrement pluvieuse et sans vent, les pompiers restaient prudent en début de matinée en parlant de "feu stabilisé". En fin de journée, le préfet de la Gironde, Pierre Dartout, s'est montré plus rassurant. "Le feu est fixé, pas circonscrit, pas éteint, mais la situation est plus favorable que ce matin", a-t-il déclaré à la presse. "Il faudra probablement une semaine pour déclarer le feu éteint." Il a annoncé que le dispositif de lutte allait être allégé alors qu'il avait été porté dimanche par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à 650 pompiers et sept avions bombardiers d'eau. L'amélioration de la situation dans le courant de la journée a permis au préfet de donner l'autorisation aux 500 à 600 personnes évacuées à Saint-Jean-d'Illac et à Pessac, à une vingtaine de kilomètres de Bordeaux, de rejoindre progressivement leur domicile à partir de 17h00. L'incendie, dont la cause n'est toujours pas déterminée, n'a pas fait de blessé et aucune maison n'a été endommagée. (Claude Canellas; édité par Sophie Louet et Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant