Fethullah Gülen, la bête noire d'Erdogan

le
0
Le prédicateur musulman Fethullah Gülen (ici en 2013) vit en exil aux États-Unis depuis 1999.
Le prédicateur musulman Fethullah Gülen (ici en 2013) vit en exil aux États-Unis depuis 1999.

Depuis 1999, Fethullah Gülen vit en reclus dans une petite ville des États-Unis. Cela n'a pas empêché le président turc Recep Tayyip Erdogan de le désigner comme le véritable responsable de la tentative de putsch qui a secoué la Turquie dans la nuit de vendredi à samedi. À peine arrivé à l'aéroport d'Istanbul, le président turc a accusé l'imam et son mouvement d'être à l'origine du coup manqué qui a tenté de le déposer, ce que l'intéressé nie.

Âgé de 75 ans, le prédicateur musulman vit en reclus dans les Poconos, une région montagneuse et boisée de Pennsylvanie au nord-est des États-Unis. Mais il reste à la tête d'un mouvement puissant en Turquie, qui compte un gigantesque réseau d'écoles (en Turquie, mais aussi partout dans le monde), d'ONG et d'entreprises sous le nom d'Hizmet (Service, en turc), et il est très influent dans les médias, la police et la magistrature. Le Hizmet fonctionne un peu comme les mormons américains : « ils s'aident en affaires, ils ont une mentalité de missionnaire et un grand sens de l'entreprise », expliquait en 2014 Sam Brannan, du centre de réflexion Center for Strategic and International Studies (CSIS).

L'autre point commun avec les mormons, et celui qui fait la puissance financière d'Hizmet, c'est que tous ses sympathisants sont tenus de donner du temps ou de l'argent à l'organisation : des étudiants aux mères de famille, en passant par les riches hommes d'affaires. La...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant