Fête nationale en Ukraine: à Donetsk, les prorusses exhibent leurs prisonniers

le
2
Fête nationale en Ukraine: à Donetsk, les prorusses exhibent leurs prisonniers
Fête nationale en Ukraine: à Donetsk, les prorusses exhibent leurs prisonniers

Alors que le pays est engagé dans un conflit meurtrier avec une rébellion prorusse armée dans l'est du pays, l'Ukraine célèbre ce dimanche sa fête nationale. A Kiev, lors d'une grande parade militaire, le président Porochenko a annoncé des rallonges budgétaires pour l'armée. A Donetsk, où les bombardements ont de nouveau frappé, les insurgés ont organisé leur propre «parade» en exhibant leurs prises de guerre.

Les rebelles présentent des dizaines de prisonniers de guerre à la foule à Donetsk. Les rebelles prorusses ont présenté dimanche plusieurs dizaines de prisonniers de guerre ukrainiens à la foule dans leur bastion de Donetsk. Ces soldats, capturés au cours des combats qui font rage dans l'est de l'Ukraine, ont été rassemblés sur la place Lénine dans le centre-ville du bastion insurgé, sous les huées de la foule et aux cris de «fascistes, fascistes!». Cette exhibition, en contradiction avec la convention de Genève, divise toutefois les responsables séparatistes. Dans le même temps, les bombardements qui se rapprochent de l'hypercentre de Donetsk depuis plusieurs jours, se poursuivaient.

2,2 milliards d'euros pour l'armée. A Kiev, des milliers d'Ukrainiens ont rallié le centre pour assister à une parade militaire, la première depuis 2009, célébrant la fête de l'Indépendance, fête nationale. Le président ukrainien Petro Porochenko en a profité pour promettre d'allouer plus de 2,2 milliards d'euros pour rééquiper dans les prochaines années l'armée nationale, engagée dans un conflit depuis plus de quatre mois avec une rébellion prorusse armée dans l'est du pays. «De 2015 à 2017, nous prévoyons d'allouer plus de 40 milliards de hryvnias (plus de 2,2 milliards d'euros) au réarmement», a déclaré Porochenko dans un discours.

Un hôpital bombardé à Donetsk. Un hôpital a été touché lors d'un bombardement survenu dimanche matin dans le centre de Donetsk, fief séparatiste de l'est de l'Ukraine. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5062559 le dimanche 24 aout 2014 à 15:38

    Poutine a trouvé enfin de vrais opposants déterminés. La guerre n'est jamais souhaitable mais ici c'est un peuple qui se bat contre un ennemi extérieur qui manipule quelques aventuriers et prend en orage le reste de la population.

  • buxtehud le dimanche 24 aout 2014 à 13:11

    Une honte , ce gouvernement ukrainien !Fête nationale et bombardement de sa propre population ..; C'est la classe !