Festivals d'été: les cachets des artistes orientés à la hausse

le
0
Face à un marché du disque qui s'écroule, les artistes se montrent plus exigeants sur les cachets de leurs prestations en live. Pour les plus petits festivals et dans le théâtre, certaines compagnies font des efforts.

«Il y a deux façons de faire venir des artistes dans un festival. Cela dépend si l'on a de l'argent ou si on n'en a pas». Voila comment François Floret directeur général et coprogrammateur du festival de la Route du Rock à Saint-Malo (du 12 au 14 août 2011), résume les difficultés rencontrées par les organisateurs de festivals de musique d'été, à l'heure de mettre en place leur programmation. Car le secteur est en pleine mutation depuis une dizaine d'années.

Face à l'effondrement des ventes de disques, les artistes ont tendance à vouloir se rattraper sur leurs performances en live .En quelques années, le cachet d'une tête d'affiche moyenne a doublé, passant de 100.000 à environ 200.000 euros le concert. Il y a deux ans, les prétentions d'artistes comme les groupes de rock Radiohead ou les Arcade Fire pouvaient atteindre 500.000 euros la prestation d'un soir. Un luxe que la Route du Rock, après plus de 20 ans d'existence ne peut pas se permettre. D'autant que la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant