Festival de Cannes : la littérature s'invite sur le tapis rouge

le
0
Le 66e Festival de Cannes se tiendra du 15 au 26 mai 2013. Photo : Paul Newman et Joanne Woodward 1963 by Paramount Pictures Corporation and Llenroc Productions.
Le 66e Festival de Cannes se tiendra du 15 au 26 mai 2013. Photo : Paul Newman et Joanne Woodward 1963 by Paramount Pictures Corporation and Llenroc Productions.

(Relaxnews) - De nombreuses adaptations littéraires ont été sélectionnées parmi les films en compétition pour la 66e édition du Festival de Cannes qui se déroule du 15 au 26 mai prochains. Près d'un tiers des 19 films retenus, sans compter les longs-métrages projetés en ouverture et en clôture du festival, puisent leur inspiration dans la littérature.

Projeté hors compétition, le film évènement "Gatsby Le Magnifique", réalisé par Baz Luhmann avec Leonardo DiCaprio, est adapté du roman de Francis Scott Fitzgerald. Ce long métrage très attendu sera proposé en ouverture de la 66e édition du Festival de Cannes. De même, une autre adaptation prometteuse, "Zulu" de Jérôme salle, avec Forest Whitaker et Orlando Bloom, mettra à l'honneur le polar du même nom de Caryl Férey, encensé par la critique.

Côté sélection, au moins six films ont puisé leur inspiration dans la littérature. Le réalisateur français Arnaud Desplechin, metteur en scène de "Rois et Reine" et "Un conte de Noël", s'est attaché à adapter le livre "Psychothérapie d'un Indien des plaines" de Georges Devereux (1951, Rééd. Fayard 1998) sous le titre "Jimmy P."

De son côté, le réalisateur français Arnaud des Pallières ("Adieu") a souhaité adapter "Michael Kohlhaas" de l'écrivain allemand d'Heinrich von Kleist (1811, Éd. Flammarion, 1998). Il a réuni pour son casting Sergi López et Denis Lavant.

Le réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche, auteur de "L'Esquive", "La Graine et le mulet" et "La vénus noire", présentera "La vie d'Adèle", l'adaptation d'une bande dessinée de Julie Maroh, "Le bleu est une couleur chaude" (Glénat, 2010) qui relate une histoire d'amour entre deux jeunes filles, interprétées à l'écran par Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux.

Le célèbre metteur en scène franco-polonais Roman Polanski ("Tess", "Le pianiste", "The Ghost Writer") a choisi, quant à lui, de puiser son inspiration dans un succès de Broadway, la pièce de théâtre "La Vénus à la Fourrure" de David Ives, déjà adaptée du roman érotique de Leopold von Sacher-Masoch (Pocket, 1985). Il a réuni pour ce film son épouse Emmanuelle Seigner et Mathieu Amalric.

La vie du pianiste de music-hall Wladziu Valentino Liberace, racontée par Scott Thorson, a inspiré l'Américain Steven Soderbergh pour le téléfilm produit par HBO, "Behind The Candelabra", qui figure également en compétition du Festival de Cannes. L'évènement cannois accueillera également l'adaptation du thriller "Wara no tate" de Kazuhiro Kiuchi par le réalisateur japonais Takashi Miike.

Sélection des films en compétition :

"Un Château en Italie" de Valeria Bruni-Tedeschi
"Inside Llewyn Davis" de Joel et Ethan Coen
"Michael Kohlhaas" d'Arnaud Despallières
"Jimmy P." d'Arnaud Desplechin
"Heli" d'Amat Escalante
"Le Passé" d'Asghar Farhadi
"The Immigrant" de James Gray
"Grigris" de Mahamat-Saleh Haroun
"Tian Zhu Ding" de Jia Zhngke
"Soshite Chichi Ni Naru" de Kore-Eda Hirokazu
"La Vie d'Adèle" d'Abdellatif Kechiche
"Wara No Tate" de Takashi Miike
"Jeune et jolie" de François Ozon
"Nebraska" d'Alexander Payne
"La Vénus à la fourrure" de Roman Polanski
"Behind the Candelabra" de Steven Soderbergh
"La Grande Bellezza" de Paolo Sorrentino
"Borgman d'Alex Van Warmerdan
"Only God Forgives" de Nicolas Winding Refn

(66e édition du Festival de Cannes, du 15 au 26 mai, Site : www.festival-cannes.com/fr.html)

sg/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant