Festival d'Angoulême : faire oublier les accusations de sexisme

le
1

Le 43e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (FIBD) ouvre ses portes jeudi 28 janvier jusqu'à dimanche et voudrait faire oublier les soupçons de sexisme dont il a été accusé après avoir oublié de sélectionner des femmes pour le Grand prix 2016. Le dessinateur japonais de mangas, Katsuhiro Otomo, 61 ans, lauréat du Grand prix du FIBD l'an dernier et invité d'honneur du Festival cette année, a expliqué en substance que l'art n'a pas de sexe. Durée: 01:05

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 il y a 11 mois

    C'est essentiel! Il faut même donner le premier prix à une femme... on va bien en trouver une!