Ferrari : Vettel s'en prend aux pneus

le
0
Ferrari : Vettel s'en prend aux pneus
Ferrari : Vettel s'en prend aux pneus

Contraint à l'abandon à deux tours de l'arrivée du Grand Prix de Belgique dimanche à Spa, Sebastian Vettel (Ferrari) s'en est violemment pris aux gommes Pirelli.

Alors qu’il se dirigeait vers ce qui aurait été son huitième podium de la saison au volant de sa Ferrari, Sebastian Vettel, troisième du Championnat pilotes, a été contraint à l’abandon dimanche à Spa suite à l’explosion de son pneu arrière droit. Un fait de course qui a offert la troisième place à Romain Grosjean et qui a provoqué une grosse colère du quadruple champion du monde (2010-2013).


« Ça doit être dit : la qualité de ces pneus est lamentable, ça fait des années que ça dure et ça ne peut pas continuer comme ça, s’est emporté le pilote allemand après le Grand Prix au micro de la télévision allemande RTL. Je ne sais pas ce qu'on attend. Il faut que je fasse attention à ce que je dis. Si ma crevaison avait eu lieu 200 mètres plus tôt, j'aurais tapé dans le mur à 300 km/h… »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant