Ferrari : Vettel a visé la victoire

le
0
Ferrari : Vettel a visé la victoire
Ferrari : Vettel a visé la victoire

Avec une stratégie à contre-courant, Sebastian Vettel n’est pas passé loin de la victoire dans le Grand Prix d’Abu Dhabi. Il a également confié ne pas souhaiter vivre ce que Nico Rosberg a vécu.

En pneus supertendres pour les quinze derniers tours du Grand Prix d'Abu Dhabi, Sebastian Vettel a offert un récital en remontant de la cinquième place à 17 secondes de la tête de course à la troisième, à moins d’une seconde du vainqueur Lewis Hamilton. Sur un tout autre rythme, l’Allemand a quand même été aidé par le coup de freins du Britannique. Le pilote Ferrari a confié que la situation dans laquelle était son compatriote Nico Rosberg n’est pas de celles qu’il aimerait affronter. « C'était dur dans les derniers tours, je n'aurais pas aimé être à sa place, a confié Sebastian Vettel à David Coulthard sur le podium. J'essayais de me rapprocher de lui pour le rattraper et le dépasser, voire même les dépasser tous les deux, mais ça n'a pas fonctionné. » Une course où, d’abord, il a été en retrait derrière Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen avant d’accélérer en fin de match et de manquer la victoire de peu. « La course n'a pas très bien commencé, mais une fois que j'ai eu de l'air propre, j'ai pu libérer le plein potentiel de la voiture, assure l’Allemand. C'est comme ça, nous sommes face à de très grands concurrents. C'est bien de finir sur une bonne note et nous allons tenter de continuer comme ça. » 2017 devra être une année tout autre pour Ferrari, qui n’a pas été en mesure de signer un succès cette saison.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant