Ferrari : Une SF16-H condamnée à gagner

le
0
Ferrari : Une SF16-H condamnée à gagner
Ferrari : Une SF16-H condamnée à gagner

A l'occasion d'une cérémonie organisée à Maranello et diffusée en direct sur internet, Ferrari a présenté sa monoplace 2016, la SF16-H. Une monoplace qui diffère grandement de sa devancière, jusque dans la livrée et qui devra mener Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen au titre mondial.

Ferrari a lancé sa saison 2016. Ce vendredi, l’écurie italienne a présenté en grande pompe sa monoplace 2016, baptisée SF16-H, la première conçue totalement sous l’influence du directeur technique de la Scuderia James Allison. Une monoplace qui est ressemble peu à la SF15-T, sa devancière, Ferrari ayant décidé d’abandonner le nez long vu en 2015 et d’adopter un nez plus court, plus adapté aux besoin aérodynamiques, au design proche de ce qu’on pouvait retrouver chez Williams ou encore McLaren la saison passée. Des choix aérodynamiques qui ont également poussé Ferrari à abandonner les suspension avant à tirants pour revenir à quelque chose de plus traditionnel, mais aussi plus efficaces dans la gestion des flux d'air : les suspensions à poussoirs. Le changement le plus visible est celui qui avait fuité dans la presse italienne ces derniers jours : un retour en force du blanc dans la livrée de la SF16-H, notamment sur le capot moteur. Une livrée, qui comporte aussi le drapeau italien, qui rappellera les années Niki Lauda.

Mais les changements les plus importants ne sont pas visibles directement puisqu’ils concernent la motorisation. Ferrari est quasiment repartie d’une feuille blanche pour son V6 1,6L turbo hybride avec des changements fondamentaux qui n’ont pour seul but que de permettre à Ferrari de rivaliser avec Mercedes dès 2016 et d’offrir à Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen une monoplace capable de se battre pour le titre mondial, objectif clairement affiché par la Scuderia. « Je pense que cela va au-delà du concept de voiture de course. Nous espérons que ce sera une voiture qui gagne, une voiture mythique. Cette voiture est le résultat du travail de beaucoup de gens. Ici, nous sommes dans le département logistique de Maranello, et cette voiture va partir à Barcelone dans une demi-heure, a déclaré Maurizio Arrivabene, le patron de la Scuderia Ferrari lors de cette présentation. Elle est le résultat de l'engagement de nombreux gens, à commencer par notre président qui nous a donné tous les outils et tous les instruments pour que nous puissions construire une telle voiture. Si nous avons du succès, ce n'est pas un hasard. Tous les départements apportent leur contribution avec passion et contribuent à notre nom et à notre marque. » Une monoplace qui fera ses premiers tours de roue dès lundi à Barcelone.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant