Ferrari : Räikkönen a testé le système HALO en piste

le
0
Ferrari : Räikkönen a testé le système HALO en piste
Ferrari : Räikkönen a testé le système HALO en piste

Ce jeudi matin, Ferrari a surpris les observateurs de la F1 en testant grandeur nature le système de protection de la tête du pilote " HALO ", proposé par Mercedes, et qui pourrait être introduit en course dès 2017.

Suite aux accidents qui ont coûté la vie à Jules Bianchi et à Justin Wilson, la FIA et les écuries de F1 sont à la recherche d’une protection efficace de la tête des pilotes contre les débris. Si l’idée d'un cockpit fermé façon avion de chasse apparaît infaisable car il rendrait l'extraction des pilotes difficile, Mercedes propose depuis plusieurs mois le concept « HALO », qui prend la forme d’un arceau fixé sur les côtés de la tête du pilote et devant le volant sans obstruer de manière trop importante le champ de vision du pilote. Mais, ce jeudi à Barcelone, ce qui était qu’un concept en images de synthèse est devenu presque réalité quand la Ferrari SF16-H de Kimi Räikkönen a pris la piste pour une poignée de tours du Circuit de Catalogne munie d’un prototype de ce système de protection.

Si cette sortie en piste n’était qu’un court test, une preuve de concept plus qu’autre chose, le pilote finlandais de la Scuderia a pu se faire une première opinion à ce sujet : « C’était OK. La première impression concernant ce test de visibilité est positive, la structure ne réduit pas la visibilité », a déclaré le toujours laconique champion du monde 2007 suite à cet essai. Une tentative qui devrait en appeler d’autres d’ici la fin de la saison, ce système « HALO » devant être introduit la saison prochaine, malgré les critiques dont il fait l’objet. Et ce système pourrait avoir un avantage pour les écuries, comme Ferrari l’a fait ce jeudi matin, l’arceau offre une possibilité de plus pour afficher un sponsor sur les monoplaces…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant