Ferrari : Mattiacci a une vision à moyen terme

le
0
Ferrari : Mattiacci a une vision à moyen terme
Ferrari : Mattiacci a une vision à moyen terme
Le patron de la Scuderia Ferrari a déclaré sur Sky Sports " mettre en place une stratégie sur les trois prochaines années " pour remettre les rouges sur le devant de la scène.

Une nouvelle fois en retrait malgré une paire de pilotes de pointes, la Scuderia Ferrari paye cette saison un châssis F14-T mal né mais surtout un moteur mal conçu, considéré comme « trop petit », ce qui occasionne un manque de puissance face au bloc Mercedes. Appelé au chevet de la Scuderia après un début de saison difficile, Marco Mattiacci s'est exprimé sur Sky Sports au sujet de ce qu'il a mis en place pour redonner à Ferrari son lustre d'antan. Et le patron de l'écurie a un plan à moyen terme. « Nous mettons en place une stratégie pour les trois prochaines années, qui devrait sûrement voir Ferrari revenir au sommet, a déclaré un Mattiacci confiant au micro de la chaîne britannique. Nous voulons mettre en place une structure opérationnelle très différente de l'actuelle. Mais cela va prendre du temps. Ce n'est pas comme du foot ; il ne suffit pas de changer d'entraîneur, d'embaucher deux joueurs et d'ensuite remporter le championnat la saison suivante. »

« Nous devons moderniser notre façon de travailler »

Dans une écurie souvent critiquée pour son inertie et sa reluctance à prendre des risques au niveau de la conception de ses monoplaces, Marco Mattiacci a pour ambition de remettre à niveau la Scuderia. « Au plan culturel, je veux tourner la page, reconnaît Mattiacci. Il nous faut une culture différente car nous devons moderniser notre façon de travailler. Il faut instaurer une culture dans laquelle les gens travaillent ensemble, où la communication est ouverte à tous et où l'information est disponible à tous. Il est important que les idées circulent et que chacun sache ce que l'autre fait. Ainsi, il y aura toujours de meilleures suggestions. Vous devez savoir sur quoi travaille votre collègue dans un autre département. Une bonne communication, c'est indispensable. C'est le package entier qui compte. Ce n'est pas juste l'aérodynamique, ni le moteur, ni le châssis. C'est l'ensemble au complet, et cela inclut le personnel de l'équipe. » Reste à voir si ces déclarations de bonne volonté vont avoir un écho au sein d'une Scuderia Ferrari en difficulté.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant