Ferrari : La Scuderia paye ses erreurs selon Sergio Marchionne

le
0
Ferrari : La Scuderia paye ses erreurs selon Sergio Marchionne
Ferrari : La Scuderia paye ses erreurs selon Sergio Marchionne
Quasiment inexistante cette saison, avec deux podiums pour Fernando Alonso, la Scuderia Ferrari entend bien se relancer dès 2015. Mais pour le nouveau patron de la marque, Sergio Marchionne, les Rouges payent leurs erreurs.

Nouveau patron de la marque Ferrari, alors qu'il est déjà celui de la maison-mère Fiat, Sergio Marchionne a déjà lancé les grandes man½uvres pour relancer la Scuderia après une saison 2014 manquée à tous points de vue, d'une monoplace insuffisamment performantes à des résultats bien en-deçà des attentes des tifosi. Lors des célébrations de Noël de Ferrari, Sergio Marchionne est revenu sur les problèmes connus par les Rouges cette saison. « Nous avons commis trop d'erreurs. Par exemple, Maurizio Arrivabene est notre troisième directeur d'écurie cette saison, a noté le patron de Ferrari. L'écurie Ferrari n'est pas quelque chose de facile à gérer, mais j'ai eu en main la gestion d'organisations assez complexes auparavant et nous devons être très clairs : nous devons croire que nous pouvons faire mieux en 2015. Nous avons eu beaucoup de potentiel non exploité en 2014, donc le gros défi en 2015 sera celui de commencer à apercevoir la reconstruction de toute l'écurie. »

Jock Clear bientôt de Mercedes à Ferrari ?

Avec la restructuration des effectifs de la Scuderia autour de James Allison, ce qui a mené des personnes de haut-rang comme Pat Fry ou Nikola Tombazis vers la sortie, Ferrari veut se donner les moyens de remettre la main sur la F1, laissée à Renault, Red Bull puis Ferrari ces dernières années. Dans cette optique, Ferrari pourrait confirmer prochainement l'arrivée d'un nouvel ingénieur de premier plan au sein de son organigramme. En effet, l'ingénieur détaché à Lewis Hamilton chez Mercedes cette saison, Jock Clear, devrait quitter l'écurie de Brackley au terme de cette saison. Il pourrait rejoindre Ferrari dans les mois à venir, au terme de son préavis, chose courante en F1 pour éviter que des secrets ne se transmettent d'une écurie à l'autre.

« Nous avons débuté tardivement le travail sur la voiture de 2015 »

En ce qui concerne la saison 2015, Sergio Marchionne ne s'attend pas à des miracles. Il vise deux ou trois victoires et a même affirmé que « si nous en gagnons quatre, nous serions au paradis ». Mais cela sera difficile avec un projet 2015 lancé trop tardivement. « Nous avons débuté tardivement le travail sur la voiture de 2015, certains choix et stratégies qui ont été faits n'étaient pas les miens et je ne les partage pas nécessairement, a affirmé le président de Ferrari. La saison 2015 sera donc une année difficile et un véritable test pour l'équipe. » Mais il s'attend à du mieux pour 2016, prenant pour exemple ce que Mercedes a été en mesure de réussir cette saison. « Suite à des discussions avec Toto Wolff et Dieter Zetsche, le processus qui leur a permis de connaître une saison exceptionnelle a été une décision prise il a deux ans, a noté Sergio Marchionne. Il leur a fallu deux bonnes années pour atteindre une maturité au niveau des solutions techniques. Ferrari peut arriver au même résultat d'ici à la fin de la saison 2016. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant