Ferrari, la filiale en or de Fiat

le
0

La marque de luxe affiche une marge nette de plus de 10 %. Une performance exceptionnelle pour un constructeur automobile.

Ferrari, la filiale luxe de Fiat, a, encore, publié d'excellents résultats en 2013. Le constructeur de Maranello a enregistré 2,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 5 % par rapport à 2012, pour 246 millions d'euros de résultat net (+ 5,4 %). La marque de luxe affiche une marge nette de plus de 10 %. Une performance exceptionnelle pour un constructeur automobile, ce qui montre que la marque appartient bien à l'univers du luxe plus qu'à celui de l'automobile.

Le chiffre d'affaires est resté dynamique alors que les ventes de la marque ont légèrement régressé, (- 5,4 % avec 6922 exemplaires vendus). Le premier marché de Ferrari reste les États-Unis, avec près de 30 % des immatriculations. En Europe, le Royaume-Uni (677 véhicules) passe devant l'Allemagne (652 voitures).

Pour Fiat, maison-mère de Ferrari, la mann...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant