Ferrari, Hummer? Les voyous trahis à Paris par leur voiture 

le
0
À la demande du préfet de police, les forces de l'ordre passent au crible les jeunes conducteurs paradant à bord de berlines haut de gamme. Un ciblage qui porte ses fruits.

L'affaire, symbolique à plus d'un titre, remonte au début du mois dernier. À Aubervilliers, trois policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis arrêtent à la nuit tombée une Lamborghini type Murcielago, bolide de douze cylindres en V et de 63 chevaux fiscaux d'une valeur de 266.390 euros. Son conducteur, qui vient à peine de fêter ses 26 ans, est déjà fiché pour trente-cinq dossiers, notamment pour trafics de stupéfiants et vols aggravés. Affirmant être gérant d'une société de location de voitures de luxe et demeurant dans un logement social d'une cité HLM de la ville, il vient par ailleurs d'immatriculer une Audi R8 cotée au prix de 93.623 euros.

Peu de temps avant, des policiers avaient tour à tour interpellé sur les Champs-Élysées un voyou de 32 ans affichant treize dossiers et paradant au volant d'une Ferrari F 430 et, sur l'avenue de la Grande-Armée, le conducteur d'une Jaguar, connu pour trente-cinq dossie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant