Ferrari : Fry et Tombazis font les frais de la restructuration

le
0
Ferrari : Fry et Tombazis font les frais de la restructuration
Ferrari : Fry et Tombazis font les frais de la restructuration
Suite à l'arrivée de Maurizio Arrivabene, la Scuderia Ferrari est en pleine restructuration. Les dernières nominations, ce mardi, ont provoqué le départ de Pat Fry, directeur de l'ingénierie, et de Nikola Tombazis, designer en chef.

Après une saison 2014 noire, avec aucune victoire, un maigre podium et des performances loin des standards de la Scuderia, Ferrari est en pleine mue en vue de la saison 2015. Si cela s'est surtout vu avec l'arrivée de Sebastian Vettel à la place de Fernando Alonso, depuis parti vers McLaren-Honda, et celle de Maurizio Arrivabene à la tête de l'écurie en lieu et place de Marco Mattiacci, les changements commencent à prendre forme au sein même des Rouges. En effet, sous l'impulsion du nouveau directeur de la Gestione Sportiva, l'écurie Ferrari connait une grande restructuration dont le but avoué est de retrouver au plus vite les sommets.

Arrivé de Lotus la saison dernière, James Allison voit ses prérogatives renforcées. En plus de son rôle de directeur technique, il chapeautera désormais toute l'ingénierie de la Scuderia Ferrari sur les Grands Prix, poussant vers la sortie Pat Fry, victime du manque de performance de Ferrari depuis plusieurs saisons. A Maranello, Allison sera assisté de deux jeunes talents issus de Ferrari, Simone Resta nommé au poste de designer en chef et Mattia Binotto, nommé directeur du département groupe propulseur, un domaine où Ferrari a été en difficulté en 2014. La nomination de Simone Resta implique le départ de Nikola Tombazis, présent chez Ferrari depuis 2006 et qui paye le manque de performance aérodynamique des monoplaces rouges. De plus, Mattia Binotto aura sous ses ordres Lorenzo Sassi, qui sera en charge du design du groupe propulseur à l'avenir.

Dans son communiqué, Ferrari donne pour mission à James Allison de fournir à Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen mais aussi au nouveau troisième pilote de l'écurie, le Mexicain Esteban Gutierrez, la monoplace de F1 la plus performante possible, concernant tout ce qui touche aux aspects techniques. Autre information au sujet de Ferrari, un nouveau sponsor s'est engagé auprès de la Scuderia : le groupe de télécommunications mexicain America Movil, propriété du magnat Carlos Slim. La signature de ce contrat est une conséquence directe de l'arrivée d'Esteban Gutierrez au sein de l'équipe italienne, à l'image du contrat passé entre ce même groupe et Force India suite au maintien de Sergio Pérez au sein de l'écurie indienne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant