Ferrari : Alonso a failli partir des stands

le
0
Ferrari : Alonso a failli partir des stands
Ferrari : Alonso a failli partir des stands
A l'image de Sebastian Vettel, Fernando Alonso aurait pu être contraint de prendre le départ depuis la ligne des stands. En effet, Ferrari a longtemps pensé monter un sixième groupe propulseur neuf dans la monoplace de l'Espagnol.

On savait la nouvelle réglementation moteur en F1 assez drastique concernant la fiabilité, les premières victimes commencent à être comptées. La première victime marquante reste Sebastian Vettel ce week-end à Austin, où l'Allemand utiliser un sixième groupe propulseur intégralement neuf, ce qui le contraint à partir de la ligne des stands ce dimanche. Mais une telle mésaventure aurait pu arriver à Fernando Alonso. En effet, Ferrari a longtemps pensé installer un sixième groupe propulseur dans la F14-T de l'Espagnol ce week-end. Finalement, il a été décidé de finir la saison avec ce qui reste disponible, malgré la perte de performance liée à l'utilisation d'éléments usés.

« Il nous manquait un ou deux dixièmes au niveau du moteur en qualifications, a affirmé Fernando Alonso suite à la séance de qualification ce samedi. Nous sommes un peu juste depuis la casse moteur de Monza. En fait, nous avons même discuté la semaine dernière d'utiliser un sixième moteur et de partir de la voie des stands, comme Red Bull. L'autre option était d'utiliser un très vieux moteur offrant un peu moins de puissance afin d'éviter de ne pas devoir partir de la pitlane. Nous avons choisi la seconde option, donc probablement qu'il nous manque un peu de performance. Et je préfère m'élancer de la sixième place avec un moteur offrant un ou deux dixièmes de moins que partir depuis la voie des stands. » Le paddock aura un ½il sur l'éventuelle remontée de Sebastian Vettel, qui utilisera tout le potentiel d'un groupe propulseur à peine rodé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant