Ferrari : 22 pur-sang italiens sur les routes de France

le
0
Devenue au fil du temps une véritable oeuvre d'art, la Ferrari 250 GTO a fêté en grande pompe ses 50 ans. Le Fig Mag a suivi cet événement exceptionnel.

Champagne! La 250 GT0 a célébré début juillet son 50e anniversaire. Depuis sa présentation à la presse dans la cour de l'usine Ferrari, le 24 février 1962, c'est la 7e fois que cette automobile née pour asseoir l'hégémonie en compétition de la firme créée par Enzo Ferrari donne lieu à un rassemblement. De tels honneurs méritent une explication. À l'orée des années 80, cette berlinette quitte son statut de voiture de collection pour celui d'oeuvre d'art. Son prix s'envole et quitte la planète raison. C'est que la GT0 est un cas. À part. Dans la nomenclature Ferrari, ses trois lettres relèvent du sacré. Elle a écrit les pages les plus glorieuses du livre d'or du Cavallino Rampante. Le mythe Ferrari lui doit beaucoup. De 1962 à 1964, cette machine répondant à la définition réglementaire du Grand Tourisme s'est illustrée par son omnipotence - sanctionnée par trois titres consécutifs de championne du monde des marques. Cette bête de course a régné durant tr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant